Archive

Archive for 22 juillet 2010

Willy Ronis à La Monnaie

Les organisateurs insistent sur le partenariat « public-privé » de cette exposition coordonnée par Le Jeu de Paume (sic) et la Monnaie de Paris (ibidem). Il semblerait que cela soit l’avenir de la diffusion artistique… depuis longtemps.

Willy Ronis insiste pour rester laconique et sybillin, ne faisant que décrire ce que tout spectateur, comme lui, voit. Pour taire et laisser parler le reste. Comme ces baguettes qu’on ne fait plus si grandes que des enfants.

Publicité
Catégories :Musées, Paris, Photographie