Archive

Archive for the ‘Cours’ Category

accents toniques

Francais

Allemand

Anglais

Espagnol

Italien

 

Publicités
Catégories :Cours

Connaissance des arts – web 2012.02.22

 

 

 

 

 

 

 

 

Le travail critique se résume à une brève présentation factuelle sans analyse.

Le texte critique est absent car il devrait entrer dans des rubriques fixées, immobilisées par la programmation internet afin de faire défiler des publications à vendre.

connaissance des arts 2013.02.22-1

connaissance des arts 2013.02.22-2

connaissance des arts 2013.02.22-6

connaissance des arts 2013.02.22-5

connaissance des arts 2013.02.22-4

connaissance des arts 2013.02.22-3

Catégories :Cours, critique, web

Phénoménologie

Recollection (Gesammeltheit)

Gesammelt = recueilli (gesammelten Werke = œuvres complètes)

détachement (Gelassenheit)

Gelassen = tranquille(ment), calme(ment), flegmatique, prendre avec philosophie.

Condensation

un des modes de fonctionnement de la pensée inconsciente (provoquant lapsus, oublis, mots d’esprit) sur une unique représentation additionnant diverses énergies qui se déplacent le long des chaînes associatives.

Condensation repérable dans la formation du »un personnage composite, d’un thème ou d’un objet qui constituent un point nodal, un carrefour de plusieurs chaînes associatives.

(Jakobson puis Lacan le rattachent à la métaphore et à la métonymie : lie deux signifiants par un sens latent dans une concentration d’unité. Un élément est toujours mis à la place d’un autre, un maillon de la chaîne associative est absent.

Phénoménalité (ressenti du ressenti)

spécificité de l’acte cognitif, conscience porte sur objet intentionnel, non sur essence

narration

narratologie distingue récit (texte, énoncé)/histoire (intrigue, contenu narratif), narration (raconter, acte d’énonciation) rapport d’interaction

L’époché est la réduction au niveau des phénomènes (pas des transcendances) qui permet de prendre conscience de l’intentionnalité. Mise entre parenthèse de la thèse d’existence : ne perd pas mais retrouve le sens (corrélation des vécus intentionnels, pôle d’une visé).

Réduction = prise de conscience d’elle-même => créativité de la conscience (conscience transcendantale) => pas d’anonyme => reconnaissance (transcendantale) existence pur d’autres

intuition catégoriale : élargir intuition au-delà expérience sensible → intuition donatrice, originaire, source ultime connaissance.

Catégories :Cours, Philosophie

Allégorie

Hans von Aachen (1552–1615) – Le Triomphe de la Vérité (1598)

Eugène Delacroix (1798-1863) – La Liberté guidant le peuple (1830)

Gyzis, Nikolaos (1842–1901) – Historia (1892)

Charles Allan Gilbert (1873-1929) – All Is Vanity (1892)

Paris Bordone (1500-1570) Venus et Mars avec Cupidon (1560)

Fra Filippo Lippi (1406-1469, Florence-Spolète) – Annonciation [Luc:01,26] (1443), bois 203×185,3cm Pinacothèque de Munich.

Filippo Lippi (1406-1469) – Annonciation (1445-50), 117x173cm, Gallerie Doria-Pamphili, Rome.

Fra Angelico – (1395-1455) Annonciation (1433-34), Musée Diocésain, Cortone.

Fra Angelico (1395-1455) – Enterrement de Saint Côme et saint Damien avec leurs frères (1939-1942), San Marco, Florence

Évangélistes


Jacob Jordaens (1593-1678) – Les quatre évangélistes


Lucas van Leyden (1494-1533) – Saint Mathieu l’évangéliste


Rembrandt (1606-1669) – L’évangéliste Matthieu


Hans Burgkmair (1473-1531) – Saint Jean l’évangéliste à Pathmos


Alonso Cano (1601-1667) – Saint Jean l’évangéliste à Pathmos


El Greco (1541-1614) – Jean l’évangéliste (1594-1604), Prado


Evangéliaire d’Ebbon (816-823), archevêque de Reims – Saint Marc


Evangéliaire d’Ebbon (816-823), archevêque de Reims – Saint Marc


Jacques Callot (1592-1635) – Saint Luc


Jacques Callot (1592-1635) – Saint Marc

Figures de style

poétiques

La critique est représentation, elle n’est pas comparaison de l’œuvre, elle ne se met pas sur le même niveau, et en cela elle ne sert pas non plus à la comparaison des œuvres : elle n’est pas un outil mettant pour le lecteur les œuvres sur un même plan.

La critique est dans un rapport métaphorique à l’œuvre : de refus elle la représente dans un changement de matériau en être un renvoi immédiat par un outil de comparaison.

La critique est métaphore, elle porte le sens à travers le discours, où du sens donne du sens : dans le registre du méta-discours.

Roland de Lassus (1532-1594) – La nuit froide : fonde l’assise polyphonique verticale dans l’école franco-flamande (1420-1600)

La nuit froide et sombre
couvrant d’obscure ombre
la terre et les cieux,
Aussi doux que miel
fait couler du ciel
le sommeil aux yeux.

Puis le jour luisant
au labeur duisant
sa lueur expose,
Et d’un tein divers
ce grand univers
tapisse et compose.

Joachim du Bellay (1525-1560


François Couperin (1668-1733, Paris) – L’Anguille (Cziffra, 1982)



Jean-Philippe Rameau (1683-1764) – Les Cyclopes (Rondeau) – Pièces de Clavecin (1724, Scott Ross)

Musique et rhétorique

Catalogue musical des leitmotive wagnériens